Notre Dame, un des nombreux symboles de Paris

Chef d’œuvre de l’architecture gothique, la cathédrale Notre-Dame de Paris est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Son créateur est Maurice de Sully mais il a fallu 200 ans pour parvenir à la construire entièrement. Da par sa situation géographique, elle est considérée comme le cœur de Paris, l’endroit d’où tout converge.

Les trésors du monument

La cathédrale a su conserver à travers les siècles, les trésors de l’église catholique. Il s’agit alors d’objets précieux et sacrés. On retrouve des vases sacrés, des ornements ou même des livres  liturgiques anciens qui servaient pour la messe.

Ce trésor fut disséminé au fil des années et ce n’est qu’à partir de 1804 que certaines Saintes Reliques de la Passion, conservées par la Sainte Chapelle retrouvèrent leur lieu saint d’origine. Cette démarche va alors représenter le début de la reconstruction du trésor pendant laquelle chaque église va remettre les objets sacrés conservés à son propriétaire initial.

A l’occasion du 850e anniversaire de la cathédrale qui aura lieu en 2013, la présentation du trésor sera valorisée avec un choix précis des œuvres à présenter ainsi que l’explication de leurs origines et de leurs fonctions ? Un nouvel habillage et un éclairage de qualité ont également été prévus.

Les tours de la cathédrale

La visite de la cathédrale Notre-Dame de Paris inclue la découverte des tours qui permettent de visiter le haut de l’édifice conçu au 13e siècle. Les tours découvrent alors leurs gargouilles et sculptures impressionnantes. Cette partie du monument est une vraie merveille qui nécessite néanmoins de monter les 387 marches de la tour Sud pour y parvenir.

Les deux tours mesurent 70 mètres de hauteur et leur emplacement permet un panorama unique de la ville de Paris.  A l’intérieur des tours, on peut découvrir les cloches de la cathédrale dont le célèbre bourdon Emmanuel soit la deuxième plus grosse cloche de France et qui pèse 13 tonnes.

La tour nord permet de traverser la salle haute avec la possibilité d’observer ses nombreuses voutes. Plus en hauteur, les visiteurs découvriront la galerie des chimères dont la célèbre Stryge qui représente un démon femelle ailé à moitié femme et à moitié oiseau.

Les tours revêtent également un aspect symbolique et mythique grâce aux écrits de Victor Hugo qui romança Quasimodo et Esméralda. Monter visiter les tours est comme se sentir transporté dans ce monde imaginaire où chaque détail décrit avec précision par l’auteur donne la sensation de réellement y être.

Un commentaire.

  1. Lydia dit :

    C’est impressionnant le temps que ça a mis à être construit. Au moins, on est sûr que c’est du solide !

Laisser une réponse