Skyscanner, le comparateur de vols

Le comparateur de vol Skyscanner, encore assez confidentiel en France il y a seulement un ou deux ans, s’impose peu à peu dans le paysage après un relookage particulièrement réussi. Le site, fondé dès l’année 2001 parmi les premiers du genre, est géré par une société britannique du même nom dont les locaux se répartissent entre la capitale écossaise Edimbourg et Singapour. Skyscanner dispose de versions en plus de vingt-cinq langues, dont par exemple le japonais ou le thaïlandais, et affiche clairement son ambition de dominer à terme le marché des comparateurs de vols. Le groupe publiait un chiffre d’affaire de quinze millions de livres sterling au titre de l’année financière s’achevant le 31 mai 2011.

Skyscanner a lancé une nouvelle interface au début de l’année 2012, volontairement simplifiée afin de s’inspirer des sites mobiles ou collaboratifs du web 2.0. Le succès semble, pour l’instant, au rendez-vous puisque le portail français du site aurait enregistré un bond de 37% des visites au mois de mars, atteignant ainsi le chiffre de 330 000 visiteurs mensuels en France. La page d’accueil est dominée par le formulaire de recherche contenant tous les champs habituels (vol direct ou non, nombre d’enfants, etc…). Une autre fonctionnalité, une fois les premiers résultats de recherche obtenus, consiste à pouvoir établir des comparaisons de prix pour un même itinéraire sur des périodes très étendues pouvant atteindre un an.

L’offre historique de Skyscanner, cantonnée au départ à la recherche de vols commerciaux, s’est récemment diversifiée et comprend désormais la recherche de chambres d’hôtels et de locations de voitures au meilleur tarif. Le site a enfin signé un partenariat avec ERV Assurance afin de proposer systématiquement à ses visiteurs des assurances de voyages en lien avec les itinéraires recherchés. Il est d’ailleurs possible de cocher, dès le formulaire de recherche de la page d’accueil, les différents services souhaités en lien avec la requête afin d’obtenir des offres cohérentes proposant à la fois vol, hôtel, voiture et assurance voyage.

Sans être le plus exhaustif des moteurs de recherche, Skyscanner affiche une base de données plus qu’honorable en revendiquant plus d’un millier de compagnies aériennes de la planète entière et un nombre non spécifié d’agences de voyages de diverses nationalités. Ce fort potentiel permet d’effectuer des recherches sur des millions d’itinéraires différents avec un temps de réponse relativement rapide. Les résultats sont classés par défaut par ordre de prix croissant afin d’identifier immédiatement les meilleures affaires.

Dans la droite ligne de sa nouvelle philosophie 2.0, Skyscanner réalise d’importants efforts pour augmenter sa visibilité auprès des internautes, d’une part en invitant chacun à suivre l’activité de l’entreprise sur son profil Facebook, et d’autre part grâce à la nouvelle application mobile Skyscanner. Cette dernière reprend, en condensé, les différentes fonctionnalités du site et a été portée sur de nombreuses plate-formes différentes : iPhone, iPad, Android et Windows Phone disposent tous d’une version compatible afin de ne perdre aucune fraction de la clientèle.

Skyscanner peut être considéré comme un site fiable, et dont le dynamisme devrait continuer à assurer son expansion sur le marché des comparateurs de vols.

Laisser une réponse