Le Monténégro, le pays ou les montagnes embrassent la mer.

Tout comme la Croatie il y a quelques années, le Monténégro est en train de se développer, de s’ouvrir au tourisme et de devenir une destination prisée du bassin méditerranéen.

Voyager en Croatie n’était pas coûteux au départ, les choses sont différentes aujourd’hui, cette dernière est devenue un endroit à la mode et les prix ont monté. Le Monténégro n’est certes pas un très grand pays puisque sa superficie est égale à environ deux fois celle de la Corse… Cependant, cet endroit situé entre l’Albanie au Sud, la Croatie au Nord, la Serbie et la Bosnie-Herzégovine à l’Est, nous offre des paysages à couper le souffle et une rare diversité.

Montenegro

Vous y trouverez en effet des criques sauvages, une eau magnifique, mais également des lacs somptueux et des montagnes majestueuses. De plus, contrairement aux fonds marins de plus en plus désertiques des autres pays qui bordent la mer Méditerranée, de nombreuses variétés de poissons et autre animaux marins sont encore visibles ici, dans l’eau, à quelques mètres du bord.

Quand partir au Monténégro ?

Si vous souhaitez vous rendre au Monténégro, les mois de mai et juin seront très agréables, une fois la neige fondue, si vous êtes adepte du rafting et de végétation abondante. Si vous recherchez plus le soleil, les températures agréables, la découverte, la randonnée ou la détente dans des criques aux eaux turquoises, vous pourrez décider de partir fin août, début septembre, ou encore, en octobre.

L’été, attendez-vous à des températures relativement élevées, mais pour se baigner et profiter, si vous ne craignez pas la chaleur, la période reste indiquée.

Les choses à faire au Monténégro

bouches du KOTOR

Les bouches du KOTOR sont incontestablement l’endroit à visiter au Monténégro. Elles sont considérées comme le plus grand fjord méridional. Vous pourrez y parcourir des villes et des villages de toute beauté. A KOTOR, vous pourrez découvrir la belle citadelle, les ruines du fort Teblja, des ruelles charmantes, des églises et les fameuses bouches du KOTOR et l’îlot de Gospa od Škrpjela, endroit à ne pas rater au Montenegro. Vous pourrez également visiter les villes de Perast, et de Risan.

Si le cœur vous en dit et si vous y aller à cette période, vous pourrez également assister, en mars et en août, au Carnaval du Monténégro. Des festivaliers masqués se rassemblent, dansent dans la rue, paradent…

A la fin de l’été, un festival musical réunit également nombreuses célébrités internationales de la musique électronique !

Le centre historique du pays, à visiter également, est le LOVCEN, un mausolée consacré au roi étant à l’origine du pays, Petar II Petrović-Njegoš. Il se trouve à 1700 mètres au dessus du niveau de la mer et vous propose une vue incroyable. Visitez le beau village du Lovcen, en bas du mausolée, ainsi que le parc national de Njegusi

durmitor-montenegro

Si vous disposez d’assez de temps, vous pouvez aussi découvrir Herceg Novi, Budva, Sveti-Stefan, Petrovac, Stari Bar, Ostrog, Moraca, les monastères de Cetinje et Lovcen, le parc national de Njegusi et le mausolée, le Durmitor,Zabljak, le parc de Biogradska gora, Skadar et Ulcinj.

Pour ceux qui sont d’avantage adeptes aux hôtels et clubs, ne vous inquiétez pas, plusieurs endroits existent maintenant et proposent des séjours tout compris de grande qualité et situés dans des endroits magnifiques. Ces hôtels seront de plus en plus nombreux ces prochaines années.

pont Montenegro

L’Albanie, qui commence elle aussi à s’ouvrir au tourisme, est également à visiter, si vous le pouvez. Elle est située au sud du pays.

Quelques informations pratiques

Les ressortissants de l’Union Européenne n’ont pas besoin de posséder un visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Des vols réguliers sont proposés de Lille et de Paris pour aller à Podgorica. La durée du vol n’est que de 2 h 10. Vous avez la possibilité de vous déplacer en bus et en taxi.

Les prix sont accessibles. Vous pouvez aussi décider de louer un véhicule, mais soyez attentif et prudent, ils ne respectent pas le même code de la route que vous. Il n’y a aucun décalage horaire par rapport à la France et le Monténégro se situe à la limite du fuseau horaire. La langue parlée est le monténégrin, c’est identique au serbe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo Donec leo sit dolor. commodo