Okinawa, découvrez le japon en mode sport et nature

L’île d’Okinawa est une des plus belles régions de l’archipel nippon. Cette île du Japon est réputée pour sa faune et sa flore. Une île résolument tournée vers la mer, la nature et votre bien-être.

Avec ses paysages magnifiques et ses plages dignes des plus belles cartes postales, Okinawa est l’île la plus préservée du Japon. Réputée pour ses secrets de longévité, la région est connue pour être un lieu de détente, loin de l’ambiance des villes. Au-delà de la diversité des paysages uniques qui colorent l’archipel, la destination offre à ses visiteurs des possibilités sportives infinies. Embarquement immédiat pour un séjour actif, au paradis.

Naha, une ville à découvrir en vélo

Pour bien débuter son séjour sur l’archipel, direction Naha, la principale ville d’Okinawa. Ici, les routes sont aménagées pour faciliter pour les déplacements écologiques. Plusieurs services de location existent et permettent de se procurer facilement un vélo. Seuls quelques coups de pédale depuis le centre de la ville permettent d’accéder à la plage de Namimoue qui, après avoir posé les pieds dans le sable, invite à visiter le temple Naminoue-gū, perché sur une falaise au-dessus de la mer. Certaines rues principales peuvent également être arpentées à bicyclette, telle que la Kokusai Street, très animée et colorée, ou bien encore la Tsuboya Yachimun Street, connue pour ses nombreuses boutiques de poteries et son aspect traditionnel.

Okinawa, le berceau du judo

Les visites culturelles peuvent elles aussi être sportives ! Si le karaté est connu comme un art martial japonais, il est plus particulièrement originaire d’Okinawa. L’histoire de ce sport est étroitement liée avec celle de la région et de nombreuses activités sont disponibles pour découvrir cet art. Plusieurs dojos sont répartis à travers l’archipel et certains proposent des sessions d’entraînement, aussi bien pour les débutants que pour les confirmer ! Il est également possible de trouver des sessions de Kobudo, qui se pratique alors avec des sabres en bois. Un voyage à Okinawa est l’occasion de pratiquer cette discipline qui repose « sur la paix et la dignité », dans son lieu originel, le berceau de la culture des Ryūkyū.

Visiter la mangrove en kayak

Impossible de se rendre à Okinawa sans remarquer que la nature est omniprésente sur l’archipel. Explorer le parc national de Yambaru est la meilleure façon de s’en rendre compte. Cette réserve naturelle inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO s’étend sur 209 km². Un terrain de jeu idéal pour les adeptes de randonnées, et pour tous niveaux. Les plus courageux pourront observer les chutes Hiji et, s’ils sont chanceux, apercevoir les animaux qu’abritent la forêt, comme le Pic d’Okinawa et son plumage rouge foncé. Les adeptes de sports aquatiques trouveront également leur bonheur à bord d’un canoé kayak. Au cœur de la mangrove de Gesashi, la rivière offre plusieurs parcours plus ou moins longs. De quoi passer un moment hors du temps, en immersion dans la nature okinawaïenne.

Naviguer à bord des bateaux Sabani

Comme sur toutes les îles, les activités maritimes sont nombreuses et font partie intégrante de la vie locale. Ici à Okinawa, on remarque le « Sabani », embarcation traditionnelle de l’archipel. Au 19ème siècle, il était l’outil de travail des pêcheurs de la ville d’Itoman. Aujourd’hui, il est utilisé pour faire naviguer les visiteurs sur les côtes de l’île, tout en leur faisant découvrir un héritage culturel riche. Plusieurs opérateurs locaux et même certains hôtels de l’île proposent aux voyageurs de s’adonner à cette activité, à la fois physique et ludique. Faire naviguer ces bateaux représente une activité physique à elle seule, avec pour seule force, celle des bras de leurs passagers, équipés de rames.

Une bio-diversité sous-marine très riche

Après avoir vogué sur l’océan, pourquoi ne pas observer ce qui se passe dans ses profondeurs ? L’archipel d’Okinawa abrite l’une des plus grandes ressources de corail au monde. Il est possible d’apercevoir plus de 200 espèces parmi les 800 répertoriés mondialement. Le snorkeling est l’option idéale pour contempler cette grande biodiversité locale, puisqu’il ne nécessite pas d’obtenir de brevet et peut être réalisé par des débutants. Pour les plus téméraires, le Sea Walking est également une option envisageable puisqu’elle permet de garder la tête au sec dans un scaphandre, à quelques mètres sous l’eau. Cela permet d’être au plus proche de la vie sous-marine. Finalement, Okinawa est une destination idéale pour les adeptes de plongée, qui prendront plaisir à admirer les différentes espèces colorées vivant sur les côtes de l’archipel. D’ailleurs, les tortues de mer peuvent être observées dans le récif de Yabiji, situé à Ikema au nord de l’île de Miyakojima. Il s’agit de l’un des plus grands du Japon, puisqu’il mesure 17 kilomètres de long !