Les principales villes de Bretagne et leur rôle pour la région.

Loin de son image rurale, la Bretagne est aussi une ville très urbaine. Les principales villes de Bretagne sont très dynamiques, économiquement et culturellement, tout en étant régulièrement classées dans les villes les plus agréables à vivre, en France.

L’image de la Bretagne est très liée à son littoral et sa nature, ses forêts et ses landes. Mais ne garder que cette image de la région serait réducteur. La péninsule Armoricaine est une région au maillage urbain très dense. Ce maillage urbain permet à la région de bénéficier d’un tissu économique mieux équilibré qu’en France. Bien évidemment, certaines communes ne résistent pas à l’exode rural. Cependant, ou que vous habitiez, en Bretagne, vous n’êtes jamais à plus de 45mn de route d’une ville possédant toutes les infrastructures nécessaires pour se déplacer, faire des achats exceptionnels, effectuer des démarches administratives ou autres. Chaque département breton est occupé par au moins deux villes moyennes, préfectures ou sous-préfectures, possédant une gare.

La plupart des grandes villes bretonnes sont situées sur la côte. Il est vrai que le bord de mer attire, non seulement les Bretons, mais aussi une population venant de différentes régions françaises et souhaitant bénéficier d’un cadre de vie plus agréable. Ce mouvement de population ne se fait pas sans un impact certains sur les prix et la capacité des jeunes générations à s’installer sur ces secteurs géographiques. Une pression immobilière qui reste, quand même, moins tendue qu’en Corse.

Les grandes villes de Bretagne peuvent se classer en 3 catégories :

  • les grandes agglomérations : Nantes, Rennes et Brest.
  • Les villes moyennes : Quimper, Vannes, Lorient
  • Les centres économiques et urbains d’importance : Pontivy, Saint Brieuc, Saint Nazaire, Fougères, Lannion.

Ce classement prend en considération l’air urbaine, et non la communauté de commune administrative. Elles tiennent leur rang par leur importance pour le tissu économique et politique de la région.   

Les grandes agglomérations Bretonnes

Nantes, Rennes et Brest sont les 3 plus grandes villes de Bretagne. Elles possèdent toutes les trois un aéroport, une gare, de grandes universités et des centres d’affaires et industriel importants.

Nantes, la ville bretonne qu’on n’oublie pas

Nantes Château des Ducs

Nantes est la plus grande ville bretonne. Elle a un statut particulier du fait que la Loire Atlantique a été séparée de la Bretagne sous le régime de Vichy, pendant la seconde guerre mondiale. Cette blessure est toujours très vive chez les bretons. La ville s’est développée grâce à la Loire et son estuaire. Elle fera, ensuite, sa fortune avec le marché triangulaire, de l’esclavage. Une richesse issue de la Traite des noirs, dont a hérité tout son centre ville. Rapidement, Nantes devient un centre économique et politique breton. Le château des Ducs, ancienne résidence du Duché de Bretagne est un des symboles de la ville. Aujourd’hui, la ville est une des plus dynamiques de l’ouest européen et se dispute le titre de poumon économique breton avec Rennes.

Population: 310.000 habitants et 630.000 habitants pour l’agglomération.

Rennes, capitale historique

La ville de Rennes est la capitale de la Bretagne. C’est dans son quartier historique que se trouve le Parlement de Bretagne. La ville a longtemps été une capitale surtout politique et militaire. Le Duché breton en a fait sa capitale très tôt dans son histoire. Sa position, proche des « Marches Bretonnes » en a fait une ville, pendant longtemps, à vocation militaire. Elle devait défendre le Duché des agressions françaises. Lorsque la Bretagne perd son autonomie, avec la Révolution française, elle conservera son statut de grande ville de province. C’est une magnifique ville, avec un quartier historique très commerçant et touristique.

Aujourd’hui, la ville est un des plus dynamiques de France grâce à ses différents pôles liés aux nouvelles technologies et son industrie.

population Rennes: 215.000 habitants et 456.000 habitants pour l’agglomération.

Brest, la citée du Ponant

Brest

Brest est une ville qui, comme Rennes, a un statut à part en Bretagne. Si un mot devait qualifier les brestois, ce serait, sans aucune hésitation : FIERTE. Les brestois sont d’ailleurs, brestois, puis breton, puis, éventuellement, français. Brest a toujours été un grand port militaire. C’est Richelieu qui en fera une place forte. Par la suite, la rade accueillera les sous-marins nucléaires et reste le principal port militaire français après Toulon. Complètement détruite pendant la seconde Mondiale, la ville de Brest a été reconstruite dans les années 50. La ville est, aujourd’hui, une des grandes villes étudiantes bretonnes.

Population Brest: 140.000 habitants et 212.000 habitants pour l’agglomération.

Les  villes moyennes bretonnes

Derrière ces trois agglomérations, trois villes jouent un rôle important dans la structure politique, culturelle et économique bretonne.

Vannes, la perle du Golfe du Morbihan

Vannes

Vannes est le cœur du Golfe Du Morbihan. La cité des Vénètes a toujours joué un rôle politique et économique important dans l’histoire de la Bretagne. Elle en conserve un des plus beaux cœurs de ville historique de la région. Cette ancienne ville militaire et petite préfecture paisible a connu un fort développement démographique et économique ces 20 dernières années. La petite préfecture tranquille est devenue un poumon économique pour la région attirant touristes l’été, retraités et jeunes sociétés de services. La ville bénéficie de sa situation, en Baie de Quiberon, de son climat et de sa proximité avec Nantes (1h15) et Rennes (1h15).

Population: 53.000 habitants et 139.000 habitants pour l’agglomération.

Lorient, la jeunesse et le Grand Large

La capitale des celtes, Lorient, est une ville à forte identité. C’est aussi la plus jeune ville de Bretagne. Elle est plus jeune que la découverte de l’Amérique. La ville a été créée, sous Louis XIV, pour servir de base à la nouvelle Compagnie des Indes. Elle connaitre un développement spectaculaire et restera longtemps un port militaire. Aujourd’hui, Lorient est une ville dynamique, tournée vers l’océan et la Course au large. La ville est une place forte de le la course à la voile et de l’innovation maritime.

Lorient se singularise aussi par son Festival Interceltique. Au-delà des fêtes du mois d’Aout, ce festival a donné une renommée mondiale à la ville, devenue la capitale culturelle des pays d’origine celte.

Population Lorient: 56.000 habitants et 210.000 habitants pour l’agglomération.

Quimper, la citée de Cornouaille

Quimper

La capitale de Cornouaille est la petite citée du bout du monde. Quimper est une des villes historiques de Bretagne. Elle a, de tout temps, jouer un rôle important dans l’histoire de la Bretagne. C’est ici, que sont nées les grandes légendes bretonnes, du Roi Gradlon et la Cité d’Ys jusqu’au Korrigans se cachant dans les forêts alentour. La ville est surnommée ‘la Belle endormie ». Reconnue pour sa tranquillité et son cadre de vie (Les plages, l’Odet, l’arrière pays), la ville s’anime, tous les été, pour son Festival de Cornouaille, fêtant la culture bretonne, ainsi que ses manifestations devant la préfecture. Pour les voyageurs, Quimper représente une halte au cœur d’une Bretagne authentique.

Population: 80.000 habitants et 101.000 habitants pour l’agglomération.

Les centres urbains d’importance

Au-delà des grandes villes bretonnes, certaines villes plus petites, de 20000 à 40000 habitants ont un rôle stratégique en Bretagne.

Lannion, le pôle Télécom

La ville de Lannion, dans les Côtes d’Armor, proche de la côte de Granit Rose, est une ville importante économiquement. Certes pus petite que la préfecture du département, Saint Brieuc, la ville est un des centres stratégique des télécoms en France. Si elle a perdue un peu de sa superbe ces dernières années, la ville n’en reste pas moins un centre de recherche important, dans les télécoms.

Population: 20.000 habitants.

Pontivy, le coeur de la Bretagne

Pontivy a toujours été une ville stratégique, au cœur de la Bretagne. La ville aurait pu être considérée comme la capitale du centre Bretagne. Napoléon l’avait lui-même remarqué en en faisant une citée stratégique, aux confluent du Blavet et du Canal de Nantes à Brest. La ville portera d‘ailleurs le nom de Napoléon Ville pendant quelques années. Cette charmante petite ville, ses parcs et ses ruelles piétonnes en font une citée agréable. Pontivy est surtout un centre urbain pour tout le centre Bretagne et son industrie agro-alimentaire.

Population: 17.000 habitants.

Saint-Nazaire et les chantiers de l’Atlantique

Saint Nazaire est situé sur les bords de l’estuaire de la Loire, en Loire Atlantique. La ville est connue, mondialement, pour ses chantiers navals, les Chantiers de l’Atlantique. Les plus gros paquebots du monde sont construits dans cette ville côtière, d’où les passerelles des géants des mers surplombent la ville toute entière.

Population: 70.000 habitants.

Ce classement ne doit pas faire oublier des villes comme Saint-Brieuc, préfecture des Côtes d’Armor ( 45.000 habitants) et Fougères (20.000 habitants), près de Rennes ou encore Concarneau (19.000 habitants) près de Quimper.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vulputate, tristique Praesent suscipit commodo sit at quis felis ut