Des conseils utiles pour un séjour en Guyane

Les destinations plus lointaines attirent toujours les candidats au voyage en famille ou avec des amis. Il y a beaucoup de motivations à cela, outre l’aventure et l’exotisme. Ainsi, si la décision est prise d’aller visiter La Guyane, il ne faut pas hésiter, car c’est tout à fait possible. Oui, il est possible de voyager vers cette région à quelque 7 000 km de la France et profiter d’un séjour de rêve.

Tout connaître sur la Guyane avant de partir

Guyane

La Guyane se trouve sur le continent sud-américain. À l’abri des cyclones, elle peut être découverte tout au long de l’année. Ainsi, il est possible de visiter les 8 millions d’hectares de forêt vierge amazonienne. Avec une superficie de 86 504 km2, elle ne possède qu’une bande côtière de 320 km où près de 80% de la population sont localisés. Aussi, avant de partir, il faut savoir que :

  • La période idéale pour un séjour, surtout en famille, est la mi-juillet à fin novembre, car c’est la saison sèche ;
  • Pour ceux que la petite saison des pluies n’effraie pas, de janvier à février, c’est l’occasion d’être présents pour le Carnaval ;
  • La durée du vol France — Cayenne, la Capitale, est d’environ 9 heures ;
  • Le décalage horaire est de midi à Paris est 7 h en été en Guyane et 8 h en hiver ;
  • La langue française est la mieux parlée ;
  • Une possibilité de location voiture Guyane aéroport et dans d’autres agences.

Les itinéraires et visites possibles

Ariane Space

Pour La Guyane, aussi bien sur la côte que l’intérieur, les attraits touristiques ne manquent pas pour les touristes. Selon la durée du séjour, les quelques itinéraires suivants sont proposés :

  • Le musée de l’Espace avec sa superficie de 1200 m2 : au 1er étage, 8 modules sur l’épopée de l’homme dans l’espace, au rez-de-chaussée des expositions temporaires et le cyberspace pour naviguer sur le plus grand réseau du monde ;
  • Le centre d’archéologie amérindienne, témoignage de la culture amérindienne : Roches gravées de la Carapa, bancs rocheux avec des gravures de la période précolombienne ;
  • La réserve naturelle régionale Trésorsur une superficie de 2 500 hectares d’une stupéfiante biodiversité : reliefs, eau, forêts, savanes et collines ;
  • Le Parc animalier de Macouria de 300 ha avec des animaux amazoniens en semi-liberté de 120 espèces différentes ;
  • Le Parc amazonien de Guyaned’une superficie de 34 000 km², bordé par les fleuves Maroni et Oyapock : possibilité de parcourir les 300 km du Maroni en 4 jours ;
  • La cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne, dont la première pierre fut posée en août 1823 : visites de rosaces, vitraux en couleur, statues de Saint-Pierre et Saint-Paul ;
  • La visite du Marché du Cacao (dimanche) et le Planeur bleu un musée de mygales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id Aliquam ut Donec quis, Curabitur Praesent accumsan non