Les 4 sommets les plus hauts d’Afrique

Le continent africain est plus connu pour ses grandes plaines et ses déserts. Pourtant, l’Afrique, c’est aussi, de hautes montagnes et plateaux. Quels sont les 4 sommets les plus élevés d’Afrique?

La richesse du continent africain ne se limite pas seulement à son passé historique très glorieux, à la richesse de son sous-sol ou encore à sa diversité ethnique et raciale. L’Afrique fait également parler d’elle par la beauté de ses paysages attrayants dignes des cartes postales. L’immensité de ses atouts naturels fait donc également sa richesse. Au rang de ses caractéristiques naturels se trouve le relief. Un relief composé de plaines, de plateaux, de collines, de vallées et des montagnes. Ces-dernières dominent le relief du continent tant par leur grandeur et leur immensité que par leur altitude.

Ces montagnes constituent une véritable attraction pour les touristes qui peuvent venir y randonner et parcourir une faune et une flore bien riches. Elles sont sont aussi une fierté pour les locaux. En voici quelques-unes.

Le Kilimandjaro

Kilimandjaro

Le plus haut sommet de l’Afrique est bien sûr le Kilimandjaro. Il se trouve à la frontière entre la Tanzanie et le Kenya. En effet, son nom en swahili est kilima Ya Njaro, ce qui veut dire montagne de la splendeur. C’est un grand volcan endormi depuis plus de 5ooo ans qui se trouve sur une vallée qui traverse l’est du continent dans sa partie Nord-sud. Il est composé de trois principaux sommets. Vous avez le shira qui culmine à 3962 mètres à l’ouest, le Mawenzi qui a une altitude de 5149 mètres à l’est et le sommet du Kibo au centre. Encore appelé pic Uhuru, le Kibo atteint une hauteur de 5895 metres, et c’est lui qui fait de cette chaine de montagnes la plus grande de tout le continent.

Situé au nord de la Tanzanie, il domine le cœur du parc national de ce pays. L’attraction majeure de cette montagne est la couche géante de neiges qu’on y trouve au sommet. Des touristes affluent dans la zone chaque année pour découvrir cette merveille de la nature.

Vu son immense hauteur, son ascension n’est pas du tout facile. Elle est réservée aux personnes plus athlétiques et physiques en forme. Toutefois, il est possible de visiter cette montagne et de la découvrir d’en bas et profiter de la beauté du spectacle qu’elle offre.

Le mont Kenya

Mont Kenya

Après le toit de l’Afrique( le Kilimandjaro), le mont Kenya se classe deuxième des sommets les plus grands d’Afrique en terme d’altitude ( 5185 mètres) En effet, cette montagne est composée du pic Lenana deuxième plus haut sommet de ce massif, du pic Nelion et du pic Batian.

Ce-dernier est le sommet le plus élevé avec une altitude de 5199 m au-dessus du niveau de la mer. Notons que cette montagne était également un volcan dont la dernière éruption remonte à plus de 2 millions d’années.

Le mont Stanley

Plus haute montagne du Congo et de l’Ouganda, le Mont Stanley sépare la frontière de ces deux pays. Encore appelée mont Ngaliema, cette montagne enneigée du massif de Rwenzori entre les lacs Albert et Edouard culmine à 5109 mètres. Son point culminant c’est le pic Marguerite. Le nom de cette montagne lui vient de l’explorateur britannique Henry Stanley qui fut le premier européen à l’avoir découverte. C’est un massif regroupant plusieurs pics entre autres le pic Savoie, le pic Ellena,le pic Elisabeth et le pic Phillippe.

Cet endroit mérite amplement d’y faire un tour en raison de sa beauté et du patrimoine naturel qu’il représente. Il est caractérisé plutôt par un climat humide dû aux deux saisons pluvieuses de mars à mai et de septembre à octobre. Au cours de cette période, il peut neiger à partir de 4300 m d’altitude.Cette montagne est la troisième du continent de par son altitude.

Sa première ascension a été réalisée en 1906 par l’alpiniste italien Prince Luigi Amedeo.

Le Mont Meru

Mont Meru

Encore appelé “ol doinyo orok” ou encore “black montain”, le mont Meru se trouve en Tanzanie et culmine à une altitude de 4565 mètres. Situé dans la vallée du grand rift, c’est un stratovolcan en sommeil dont le dernier réveil remonte à 1910. C’est la deuxième plus haute montagne de la Tanzanie. Il est situé à 43 milles à l’ouest de Kilimandjaro et se trouve au centre du parc national d’Arusha. Son ascension n’est pas très éprouvante que celle de sa grande voisine qu’est le Kilimandjaro. Vous y trouverez à côté une forêt luxuriante avec une faune bien riche en diverses espèces d’animaux. On y rencontre de oiseaux, des léopards, des singes et pleins d’autres espèces d’animaux.

Ces principales montagnes que nous avons rapidement parcourues constituent une merveille de la nature. Ils en existent d’autres sur le continent offrant des paysages étonnants, de quoi passer de bons moments de découverte, de détente.