Voyage en Corée Du Sud. Le tourisme en dehors des sentiers battus

Vous avez envie de prendre le large, de partir à la découverte de nouveaux horizons, d’admirer de nouvelles cultures. Vous souhaitez changer d’air et d’humeur, mais vous êtes partagé quant à la destination. Cessez de réfléchir et mettez le cap sur la Corée du Sud, le pays du matin calme. Ce magnifique pays comporte un ensemble de sites d’exception qui vous feront découvrir toutes les richesses de cette terre d’Asie.

Les villes de Gyeongju et de Busan

Gyeongju

Si vous faites un tour en Corée du sud, arrêtez à Gyeongju. Gyeongju est une ville de 265.000 habitants située au sud est de la péninsule coréenne, dans la province de Gyeongsang du Nord. Cette ancienne capitale du Royaume de Silla porte, en grande partie, l’histoire de la côte coréenne.

De ce fait, elle a conservé un charme assez spécifique, datant de sa période glorieuse, jusqu’au début du 10ème siècles après JC. On peut y voir, une centaine de tumulus, des temples ou encore des conservatoires astronomiques. En paralllèle, les promenades dans le parc sont une activité indispensable dans ce pays de culture. Pour preuve, la douceur qu’offre la nature par ses magnifiques paysages. Tout pour un voyage au repos.

Non loin, la ville de Busan vous ouvre ses portes. Cette grande ville portuaire est, en termes de superficie, la 2e ville la plus grande de la péninsule. Elle compte plus de 3 millions d’habitants. Busan est le poumon économique et industriel de la Corée du Sud. Pourtant, loin du cliché de la ville industrielle, certains quartiers méritent le détour. Je pense notamment à Gamchéon, une destination atypique, reconnue dans la région. La réhabilitation de ce village en fait le carrefour des cultures passées et actuelles de Busan. Une mine d’or qui, pour sublimer votre passion des voyages, vous présente des statues incroyables, qui partagent l’espace avec l’art de rue. Ce dernier, est l’expression même de l’imagination artistique et de la rencontre de deux époques. Une symbiose des couleurs qui ne laisse aucun visiteur sur sa faim.

Enfin, en allant à Igidae, un autre secteur qui invite à la découverte, deux éléments vous retiennent. Ce sont la forêt qui diffuse un parfum d’arbres frais et un conservatoire. Le dernier offrant une vue particulière des fonds marins d’anciennes îles. La culture sud-coréenne y est bien au rendez-vous.

Le parc de Seoraksan et le Suncheon

Mont Seoraksan

Le parc de Seoraksan a compté parmi les sites d’accueil des jeux olympiques de 2018. Dans le pays, il est considéré comme incontournable. Son côté sauvage et riche est ce qui attire bon nombre de curieux. Mais attention, la découverte du parc se mérite. Son parcours est quelque peu rude et rocambolesque. Vous serez sur de la randonnée de haut niveau.

Néanmoins, il invite à la rencontre du Crimpez Ulsanbawi, un rocher à plusieurs sommets. Le plus imposant et plus élevé des six rochers fait près de 950 m de haut.

15 parcours de découverte sont également disponibles pour vous faire vivre ce spectacle de plus près. En plus des cascades et des temples anciens à visiter sur les lieux, faites un tour à la plage. Les bienfaits du sable sous vos pieds ne vous laisseront pas indifférents. Vous avez-là, une thérapie qui apaise.

Suncheon est une ville située au fond de la baie de Gwangyang . du détroit de Corée. Cette ville d’importance économique est aussi très riche culturellement. Elle possède, entre autres, un jardin botanique, de nombreux sites historiques, des domens et une baie sous protection écologique. Enfin le village folklorique de Nagan est un des points fort d’une visite de la ville.

Sur place, vous êtes invités à déguster le parfum aromatisé qui se dégage des compositions florales. Au-delà de tout ceci, le chant des oiseaux vous pousse à la créativité. Le coucher du soleil et le calme de la mer jaune agrémentent votre séjour par l’inspiration qui vous saisit. N’hésitez pas à y faire un tour pour découvrir ce coin de la Corée du sud.

Le Sunyudo et le Jeju

Ile de Jeju

D’emblée, le Sunyudo s’affirme comme un site authentique situé à un peu plus de 2 heures de la capitale sud-coréenne, Séoul. Il est composé d’un ensemble d’îles qui se suivent les uns après les autres. Elles ont chacune un charme propre, ce qui les rend assez singulières. Pour les visiter, il vous suffit de vous mettre à la marche pour mieux découvrir ses coins et recoins. La pêche étant l’activité privilégiée du comté, quoi de plus naturel pour savourer un bouillon de poissons frais.

Dans cette superposition d’îles, il existe un élément mythique. Le nom qui lui a été attribué : « l’arbre de la pluie ». Sa forme est ce qui le rend si spécial et aussi célèbre. Il est unique et disposerait de vertus naturelles que seuls les initiés sauront vous vanter. Il est aussi un lieu idéal pour observer le coucher du soleil.

Le Jeju est l’autre site paradisiaque que compte la Corée du sud. Le Jeju est une île qui séduit par son paysage volcanique. La grotte Manjanggul est l’un de ses nombreux héritages. Ce dernier appelle à y faire des randonnées et des ballades magiques. La grotte est totalement constituée de laves qui, avec l’érosion du temps, ont formé une roche. Le climat étant un peu rude, bouger le corps vous fera le plus grand bien.

Séoul, la ville capitale

seoul

Si vous passez en Corée du Sud sans visiter Séoul, ne le dites à personne, car vous aviez raté l’âme du pays du matin calme. En coréen, Séoul veut dire “capitale”. Elle est l’âme du pays puisque là se trouvent près de 10 millions d’habitants. Séoul, c’est un ensemble de gratte-ciels, des installations impressionnantes sondant les cieux. On y compte environ 3 % d’étrangers.

La ville capitale, c’est aussi des lieux historiques à visiter : Musée du palais national de Corée, Gyeongbokgung, Gyeongbok,Changgyeong, Changdeok, Gyeongbok, etc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

amet, vel, Aenean ultricies nunc sem,