Privilégier le train à l’avion pour voyager plus confortablement

Alors oui, prendre l’avion est souvent la seule option pour se déplacer d’un pays à l’autre, mais pour des trajets de courte distance, sachez que le train constitue aussi un choix idéal. Que ce soit sur le plan économique ou écologique, cette solution de déplacement présente de nombreux avantages. Toutefois, bien qu’il soit plus pratique, le train ne séduit pas forcément tout le monde. C’est pourquoi, nous vous présentons aujourd’hui les bonnes raisons de le préférer à l’avion pour vos petits voyages.

Une faible émission de CO2

Ces dernières années, le souci environnemental prend de plus en plus d’ampleur dans tous les secteurs d’activité. Comme vous le savez, les moyens de transport font partie des principaux émetteurs de gaz carbonique. En effet, les voitures émettent 312 kg équivalents CO2 contre 186 kg pour l’avion et seulement 7,1 kg pour le train. Question écologie, ce dernier l’emporte donc sur les autres moyens de locomotion.

SRTPF : un contrôle des billets minutieux lors des voyages

passager dans une gare

Ceux qui ont l’habitude de voyager en train le savent déjà. Durant les trajets, des contrôleurs de billets viennent s’assurer que tout le monde a payé son voyage. Cette mesure permet de sécuriser les voyageurs. Ce sont les contrôleurs de la SRTPF ou Service de Recouvrement du Transport Public Ferroviaire qui s’en chargent.

Si un passager ne présente pas de billet, il sera passible d’une amende pécuniaire. Selon le niveau des infractions, le montant de l’amende forfaitaire varie de 20 à 150 euros. Cependant, le passager peut se réserver le droit de contester une contravention dans certains cas (erreur du guichetier, oubli du justificatif, dysfonctionnement du composteur…).

S’il décide de régler l’amende directement, le contrôleur devra lui remettre une quittance de validation du paiement. S’il conteste le fait et refuse le paiement des amendes SNCF ou Société Nationale des Chemins de Fer français, il devra faire une réclamation rapidement, en vue d’éviter un procès-verbal d’infraction. La verbalisation indique les frais de dossier et l’amende majorée à s’acquitter. A compter du jour du fait, le délai de paiement de la contravention est de deux mois.

Il faut noter que pour être recevable, le motif de contestation doit s’appuyer sur des justificatifs. Si le paiement de l’amende forfaitaire majorée dépasse ce délai, le montant de ce dernier sera encore plus élevé. Pour en savoir plus sur la contestation amende, le total des amendes forfaitaires majorées et la SRTPF, visitez http://www.mupmag.fr/srtpf/.

Voyager plus confortablement

Vous avez sans doute déjà expérimenté les restrictions du nombre de bagages en avion. En prenant le train, vous n’aurez pas ce souci. En effet, vous pourrez emmener tous les bagages que vous voudrez et n’aurez pas à les faire envoyer par la poste.

De plus, vous n’aurez pas à attendre des heures pour vous enregistrer au comptoir et pour enfin décoller. Seulement, n’oubliez pas de composter votre billet pour éviter les amendes majorées de la SRTPF. Quoi qu’il en soit, votre voyage sera nettement plus confortable en train, d’autant que vous disposerez de plus d’espace. Vous ne serez pas non plus soumis au règlement du port de la ceinture, sans parler de la vue qui est plus agréable avec les grandes fenêtres.

Enfin, voyager en train est bien moins cher. Vous pouvez faire vos réservations par carte bancaire ou par d’autres moyens de paiement. Vous pouvez même voyager en premières classes pour un prix très raisonnable, contrairement en avion où les prix ont tendance à grimper considérablement. En définitive, le seul éventuel problème qui pourrait se poser en prenant le train est l’avis de contravention en cas de non-respect du compostage de billet, mais si vous êtes en règle, vous ne risquez pas de recevoir une amende. Vous n’avez plus qu’à profiter de votre trajet !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

neque. ut justo adipiscing elit. commodo Donec